Made to feel.

Découvrez la playlist Spoons and flowers avec The Do

Membres

Lost in the dark.

Ma photo
Petit feuille morte ballottée par les vents des jours modernes, je cherche à m'accrocher aux nuages , les seuls qui sont encore capables d'éprouver des sentiments, de rêver, et de s'envoler au loin, m'emportant sur leur dos...

lundi 26 septembre 2011

You can't always get what you want

J'aurais aimé être le fruit de ton désir. Accaparer tes pensées à longueur de journées. Que mon sourire soit ton unique raison de persister. Oui, j'aurais aimé. 







dimanche 25 septembre 2011

vendredi 16 septembre 2011

I don't even know you.



































Je vois les jours défiler à une vitesse inimaginable et à la fois de manière si lente depuis que je suis revenue. Ces jours qui passent sont vides de sens et je sens que j'ai quelque chose à faire, que ma place est ailleurs, mais je ne sais plus vraiment où, tout n'est qu'incertitude, je sens les souvenirs s'éloigner, devenir flous comme un cliché trop vite pris et ça me fait peur. Je les vois eux, reprendre leur vie, ne plus vraiment penser aux petites françaises, pendant que toute mon âme se tend vers ce continent si lointain, je vois les mois d'automne approcher, les feuilles tomber, et aucune sensation autre que le goût amer du souvenir laissé par le bonheur, je vois l'hiver arriver et congeler mon coeur, laissant ces souvenir affaiblis battre d'agonie sous la glace, comme une flamme vacillante, et j'ai peur d'oublier que quelque part j'ai trouvé ma place, d'oublier comme j'étais bien, et de me fourvoyer, sans plus finir, jusqu'à la toute fin, penser que ce n'était que de passage et qu'il serait bien de passer à autre chose... Je vois ces jours ennuyants et mornes arriver les uns à la suite des autres, ça m'effraie, je sens ce vide causé par l'absence de raison de persister, qui va ronger toutes mes journées, comme une petite horloge interne, tic tac, tic tac, toujours là pour me rappeler à cette douleur, sans que j'arrive vraiment à l'identifier, sans que j'arrive vraiment à m'en débarrasser. Ne puis-je simplement pas être heureuse ?